28 novembre 2021

Affaire Xpress Import : quand Gabon Média Time détourne délibérément la vérité

Après avoir diffusé un article sur une prétendue escroquerie de la société Xpress Import sur ses clients, Gabon média time (GMT) aurait, d’après le responsable de la communication de cette société, refusé de rétablir la vérité malgré les preuves montrées par la structure contredisant les faits tels qu’évoqués par ce média en ligne.

Faire sensation est décidément devenu le fort de certains médias, notamment en ligne, au détriment de la vérité. En effet, en vue de plaire à ses lecteurs, le média en ligne GMT a préféré tordre et masquer la vérité dans l’affaire de la société Xpress Import après avoir publié un article stipulant que les clients de cette structure avaient été victime d’escroquerie. 

Malgré les tentatives de rétablissement de la vérité, preuve à l’appui du département de la communication de la société, le média a joué les dos rond, allant jusqu’à bannir le responsable communication de l’entreprise Xpress Import de sa page Facebook et à bloquer l’ensemble de ces interventions qui étaient de nature à rétablir la vérité et à expliquer à l’opinion publique les raisons du retard de cette société qui ont conduit à ce conflit. 

Cherchant à tout prix à rétablir la vérité, Klein Buzi, responsable communication de Xpress Import a dû passer par la page 1,8 millions de consommateurs sur Facebook pour publier un démenti.

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de ses dires : 

« Bonjour, je fais ce poste suite à la campagne de dénigrement contre la société xpress import services.

En tant que responsable communication, nous avons toujours attendu le bon moment pour donner notre version des faits sur la situation de l’entreprise.

Aujourd’hui, une publication relayée par le média en ligne Gabon média time, parlait d’une escroquerie de centaines de personnes. Nous avons aussitôt apporté les preuves de ce mensonge et automatiquement le responsable communication que je suis a été bloqué et tous les commentaires avec preuves supprimés

Avant notre droit de réponse officiel, nous laissons ici les captures des échanges avec ce journaliste, pour que les gens comprennent réellement ce qui est en train de se passer.

Pour rappel, la société xpress import a parfaitement fonctionnée pendant plusieurs années, à l’arrivée du Covid 19 en début janvier 2020, la fermeture des frontières a entraîné un retard important des livraisons. Suite à cela et afin de rassurer tous les clients de l’entreprise, le responsable s’est rapproché du tribunal du commerce aux fins d’obtention d’un délai de grâce.

Malheureusement, les clients réunis ont décidé de ne pas répondre à l’appel du tribunal du commerce et ont plutôt choisi des procédures judiciaires contre le responsable. S’en suivra alors une cabale sur les réseaux sociaux et aujourd’hui mensonges et diffamation par des médias en ligne.

Nous laissons ici les captures de notre conversation avec ce journaliste

Nous avons décidé aujourd’hui d’apporter les preuves de nos démarches au tribunal du commerce.

Les preuves des assignations des différents clients.

Les preuves de la présence des premiers véhicules déjà au port d’owendo et vérifiable par n’importe qui grâce au numéro de BL visible.

Nous reviendrons”

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x