28 novembre 2021

KODAK Digital Still Camera

Friperie : le moutouki peut refaire surface

Les autorités municipales de la commune de Libreville ont, au terme d’une rencontre avec les opérateurs économiques de la friperie, donné leur accord pour la vente à nouveau en gros de la friperie fortement prisée par les populations gabonaises.

La vente de moutouki, qui avait été interdite dans la capitale gabonaise en vue de lutter contre la propagation de la covid-19 qui est dans sa seconde vague, est désormais autorisée. En effet, telle est la décision qui émane d’une rencontre entre les autorités municipales et les acteurs exerçants dans ce secteur.

« Un effort a déjà été fait. Nous avons permis à certains opérateurs exerçant dans la vente en gros et ceux qui ont des magasins de rouvrir. Parce qu’on estime que dans ces différents espaces, la distanciation physiqueet un certain nombre de mesures barrières peuvent être respectées », a indiqué le 4ᵉ adjoint au maire de la commune de Libreville, Edward Nziengui Nziengui.

Cette décision, bien que conditionnée, trouve l’assentiment des opérateurs économiques qui ne savaient plus où mettre de la tête avec l’interdiction de leur activité. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x