6 décembre 2021

La dame au trois civiles fait vivre une nuit calvaire aux populations librevilloises

Les populations du grand Libreville ont vécu ce dimanche à ce qui peut s’apparenter à la nuit la plus horrible de leurs vies après un énième délestage de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) qui a duré la quasi-totalité de la nuit.

Le Grand Libreville a été une nouvelle fois dans les ténèbres cette nuit de dimanche à lundi après une interruption de fourniture en électricité de 20h à 4h du matin faisant passer un calvaire aux habitants de la capitale et ses environs. Une nuit abominable qui porte la marque de Dame SEEG.

Moustique, chaleur, attente sans fin d’un retour de courant, veillée forcée. Tels sont les maux dont ont été victimes les librevillois. Le fait le plus surprenant est sans doute le manque de communication de cette femme après un tel désagrément. A se demander si elle porte un véritable respect envers sa clientèle. Vivement que le ministre chargé de ce secteur prenne ses responsabilités en ce qui concerne cette structure longtemps pointée du doigt pour ses irrégularités.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x