28 juillet 2021

La fonction d’homme de Dieu est-elle désormais motivée par l’argent ?

Depuis quelques années, il devient très fréquent au Gabon d’entendre des histoires de scandales liées à de l’argent impliquant des hommes à vocation sacerdotale. À se demander si cette fonction est-elle encore vocationnelle ou juste un moyen de se remplir les poches.

Bien loin de l’époque où le rôle d’un missionnaire était de racheter les âmes et prêcher la parole des saintes écritures, ce, sans rien attendre en retour. De nos jours, cette fonction semble en tout point être devenue un moyen de se faire de l’argent. Du moins c’est ce que laisse transparaître certains hommes de Dieu qui, depuis de nombreuses années, sont impliqués dans scandales financiers tant dans leurs communautés que les administrations qu’ils gèrent.

En effet, bien qu’en coulisses, des plaintes des fidèles au sujet des gestions financières des pasteurs sont devenus monnaie courante et le dernier scandale inculpant le président actuel de l’église Évangélique du Gabon, son prédécesseur et d’autres individus, en est la preuve que certains hommes ne sont plus touchés par l’appel divin mais du pouvoir et de l’argent.

Ces hommes font-ils encore la volonté de Dieu ? Ou le diable est plus fort que ceux-là qui sont censés le dompter ? On peut lire dans le livre de l’hébreux au chapitre 13 verset 5, « que votre conduite ne soit pas guidée par amour de l’argent« . Bien qu’enseignée par ces hommes, cette parole semble ne s’adresser qu’aux brebis et non au berger. Un fait déplorable quand on connaît l’importance de l’éducation religieuse au sein d’une société organisée.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x