9 mai 2021

*** Local Caption *** Les Žlves des classes de Terminales Žtaient les principaux concernŽs par ces Žchanges sur la question de la libertŽ de la presse.

La question sur l’orientation des élèves au centre de la rencontre entre Mouguiama-Daouda et le SOSUP

Trouver des solutions adéquates pour une bonne orientation dans la formation des élèves a été au centre des échanges, mercredi dernier, entre le ministre de l’Éducation nationale et le secrétariat d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle (SOSUP).

Engagé à ne plus former des futurs chômeurs, et avoir une adéquation entre l’offre et la formation, les autorités se donnent les moyens de concrétiser la volonté du Chef de l’État. En effet, réuni autour du ministre de l’Éducation ce mercredi 15 septembre, le SOSUP a abordé les questions sur les solutions idoines pour une meilleure orientation des élèves et des étudiants.

Véritable combat du chef de l’État, le chômage des jeunes, le Gabon veut orienter ses apprenants aux métiers correspondants aux besoins de la société. “Le gouvernement est fortement préoccupé par la formation de nos enfants. Nous ne souhaitons plus former pour former, ou encore former des chômeurs. Il faut qu’il y ait une adéquation formation-emploi. Les enfants doivent être formés pour trouver des stages et par la suite un boulot”, a déclaré Camélia Ntoutoume Leclercq, ministre déléguée à l’Éducation nationale.

Ces travaux sont la preuve que le Gabon est réellement engagé dans la lutte contre le chômage chez les jeunes conformément au souhait d’Ali Bongo Ondimba. Par ailleurs, les parents auront également un grand rôle à jouer dans cette lutte gouvernementale.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x