23 octobre 2021

Le ministère des Eaux et Forêts victime d’actes fétichistes

Depuis un certain temps, des actes de sorcellerie, commis par des agents adeptes de fétichisme ou enquêtes de promotion sont observés au niveau du ministère des eaux et forêts, suscitant des émois et des craintes.

Des faits surréalistes ont lieu depuis plusieurs semaines au ministère du Pr. Lee White. Selon une note officielle dudit ministère, certains agents s’adonneraient à des pratiques démoniaques dans le but d’ensorceler ou d’attirer des promotions. Une situation mal vécue par l’ensemble des agents qui a eu le mérite de faire l’objet d’un rappel à l’ordre de la part du secrétaire général dudit ministère tant ces pratiques devenaient récurrentes.

« Il m’a été donné de constater, avec beaucoup de stupéfaction, que certains agents s’illustrent ces derniers temps, par des pratiques fétichistes et malsaines à travers le dépôt des reliques divers, notamment des traces de sang sur les marches d’escaliers, des oiseaux morts et des tas de feuilles qui jonchent la devanture de certains bureaux et des entrées principales du Ministère. Ces pratiques moyenâgeuses sont de nature à ternir la bonne image de notre administration. Les promotions aux fonctions de responsabilités dans les hautes sphères de l’État doivent se faire sur la base des critères pertinents qui fondent l’éthique et la bonne gouvernance et non sur la pratique de la sorcellerie », a signifié le secrétaire général du ministère, Michel Ngueba Koumba,

Dans l’espoir que ces actes de sorcellerie cessent, le secrétaire général a précisé que « ces agissements, qui portent atteinte à l’intégrité physique ou morale des agents et à créer la psychose, sont passibles de poursuites judiciaires prévues par la réglementation en vigueur ». Par ailleurs, une enquête a été ouverte pour démanteler ce réseau d’agents sorcier.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x