20 octobre 2021

Le paludisme : une maladie toujours présente et particulièrement meurtrière au Gabon

Alors que le monde entier célèbre la semaine de la vaccination du 26 au 30 avril, la révélation des données de paludisme au Gabon rappelle la dangerosité de cette maladie qui mérite qu’une attention particulière lui soit portée afin de sauver davantage de vies.

Les récents chiffres concernant le paludisme au Gabon ont de quoi inquiéter fortement et ainsi tirer la sonnette d’alarme. En effet, rien qu’en 2019, selon un rapport de l’organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 600 personnes, sur les 797 278 malades recensés, sont décédées du paludisme. Soit trois fois plus que la covid-19 en une année.

Bien qu’en termes de ratio, ce taux de létalité est faible, des réflexions pour atteindre un objectif zéro décès et contaminations devraient être l’une des priorités des autorités compétentes. A noter que le programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) et le programme élargi de vaccination (Pev) procéderont à la distribution des plus de 3250 moustiquaires imprégnées d’insecticide dans le grand Libreville en faveur des enfants de 0 à 11 mois.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x