30 juillet 2021

L’hôtel de la Can substitué en centre d’accueil pour des femmes victimes de violences

Le comité intergouvernemental, dirigé par Rose Christiane Ossouka, a, sous instruction d’Ali Bongo Ondimba, décidé, conformément au rapport sur la stratégie de l’égalité du genre remis par Sylvia Bongo Ondimba au chef de l’État, de faire de l’hôtel de la Can un site qui accueillera les femmes victimes d’agression dans leurs foyers.

La lutte contre les violences faites aux femmes sur le territoire gabonais est sans aucun doute l’une des priorités du chef de l’État et les effets en faveur de cette lutte sont très effectifs. En effet, quelque temps après les instructions d’Ali Bongo Ondimba de mettre en œuvre les 33 propositions contenues dans un rapport qui promeut une égalité parfaite entre les hommes et les femmes dans plusieurs domaines, des avancées significatives sont désormais perceptibles.

Après la création d’une task force intergouvernementale, dont Rose Christiane Ossouka Raponda a la charge, c’est désormais, l’hôtel de la CAN qui a été cédé au Ministère des Affaires sociales qui servira de centre d’accueil pour les femmes victimes de violences. Les femmes qui y seront internées recevront des soins des médecins expérimentés et professionnels en la matière.

Avec cette nouvelle décision qui a pour but de promouvoir l’égalité homme-femme, les autorités gabonaises montrent une fois de plus leur engagement et leur volonté à éradiquer ce phénomène qui, même si on n’en parle pas assez, est fréquent dans le monde et décime fortement une certaine catégorie.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x