18 juin 2021

Malversation financière, vols des médicaments : le constat amer de Guy patrick Obiang Ndong au Centre Hospitalier Régional d’Oyem

En mission d’inspection dans le nord du Gabon, le ministre de la Santé s’est rendu ce 27 août au Centre hospitalier régional (CHR) d’Oyem d’où il a constaté les détournements qui gangrènent cette structure sanitaire.

Malversation financière, vols de médicaments, et biens d’autres sont des maux qu’a pu relever le ministre de la Santé lors de sa visite au Centre hospitalier régional (CHR) d’Oyem dans le Woleu-Ntem ce 27 août. Outre le détournement des biens publics, l’actuel homme fort du gouvernement Rose Christiane Ossouka s’est rendu compte aussi des mauvaises conditions de prise en charge des malades.

Face à ces manquements, et comme partout où il est passé, Guy Patrick Obiang a enjoint à l’inspecteur général de la Santé et au directeur général des établissements de prestation de santé d’organiser un conseil de gestion, afin d’établir un bilan du Centre hospitalier régional d’Oyem. «Si à l’issue de ce conseil de gestion un audit s’impose, nous le ferons. Parce qu’il est anormal qu’une structure ayant un budget de 800 millions de francs CFA, soit dans un tel état », a déclaré le ministre de la Santé.

Vivement des sanctions pour servir d’exemple à de tel agissement qui ternissent l’image du pays et de l’action gouvernementale. Par ailleurs, Guy Patrick Obiang Ndong a déjà eu recours à des mesures disciplinaires lors de son passage à Mouila où il a pu faire le même constat qu’à Oyem.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x