26 octobre 2021

Nouvelle ligne de production de CIMAF-Gabon : une usine « au profit de la réduction de la pauvreté » dixit Rose Christiane Ossouka

Inaugurée ce 21 septembre 2020 dans la commune d’Owendo, par Rose Christiane Ossouka Raponda, la deuxième ligne de production de ciments du groupe CIMAF va, au-delà de l’augmentation de sa production annuelle, créer des emplois pour l’ensemble des gabonais.

La problématique du chômage chez les jeunes, l’un des pans prioritaires du chef de l’État et de son gouvernement, trouve peu à peu des solutions. Avec l’inauguration ce lundi 21 septembre 2020 d’une nouvelle ligne de production de ciments du groupe Cimaf-Gabon, ce sont des centaines d’emplois qui seront offerts à la jeunesse gabonaise. Preuve de l’engagement des plus hautes autorités à créer, à travers une politique qui encourage les investisseurs à s’implanter, des emplois qui vont profiter à la jeunesse.

Lors de son allocution circonstancielle, la Cheffe du gouvernement, Rose Christiane Ossouka a indiqué que « la mise en service de cet investissement de développement participe de la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’Industrialisation au profit de la création de nouvelles richesses et de la réduction de la pauvreté ». Avec plus de 600 employés dans la première ligne de production, c’est autant d’Homme qui pourront être pris dans la seconde ligne, permettant à plusieurs gabonais de se prendre en charge et participer ainsi au développement du pays.

Le Directeur général de la CIMAF, Salim Kaddouri, a, par ailleurs, signifié que cette expansion de sa structure est une manière de contribuer à la relance économique du Gabon. L’«entreprise a pour ambition d’étendre son développement au Gabon, afin de contribuer au programme de relance de l’économie initié par les autorités gabonaises », a déclaré le Directeur général.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x