20 octobre 2021

Réouverture des églises : certains leaders religieux prêts à défier le gouvernement

Les leaders de certaines communautés religieuses sont prêts à défier les mesures gouvernementales en rouvrant leurs églises dès ce 27 septembre 2020. Telle est l’information qui ressort d’un communiqué rendu public le week-end dernier.

Indignés du retard que prend la réouverture des églises, certains leaders ont décidé d’adopter un comportement contraire aux saintes écritures qui enseignent l’obéissance envers les autorités qui, quoi qu’on en pense, sont établies par Dieu dans la mesure où “toutes autorités vient de Lui”. C’est ce qui sort d’un communiqué publié la semaine dernière et émanant des responsables des Communautés religieuses qui s’impatientent suite à la fermeture des églises depuis mars dernier.

Pour justifier cet acte, ces leaders prennent pour prétexte l’ouverture des marchés, les écoles et universités, restaurants et bars. <<Les communautés religieuses que nous incarnons sont à bout de patience et ne pourront supporter de vivre cette injustice sans aller adorer le Créateur dans les temples, et qu’elles tiennent à reprendre le chemin de l’église », a déclaré le porte-parole du Collectif des leaders religieux, Jean-Baptiste Moulaka.

Sachant que le Copil avait, pour une réouverture effective, demandé à chaque église de se conformer aux exigences de riposte contre la propagation de la Covid-19 préalablement établies et que ce n’est qu’après contrôle que l’église aura le droit de rouvrir, cet empressement pourrait être très préjudiciable pour toutes les communautés chrétiennes gabonaises. Et les contrevenant pourraient encourir de très lourde sanction de la part de la justice gabonaise.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x