19 octobre 2021

Travaux du carrefour « jardins de Jade » : quand l’amateurisme des responsables du chantier pénalise les populations de toute une commune

Sortir ou rentrer de la commune d’Akanda devient plus qu’un chemin de croix et ceux en raison des travaux situés au niveau du jardin de Jade. Des travaux qui, s’ils se faisaient de nuit, auraient moins d’impact sur le quotidien des populations situées au Nord de la capitale gabonaise. 

À quand une véritable politique de mise en œuvre de travaux ? C’est sans doute la question que tous les usagers de la commune d’Akanda sont tentés de se poser au vu du calvaire qui est le leur pour sortir ou entrer dans cette jeune commune. En effet, pour rallier la capitale gabonaise, depuis plusieurs semaines, il ne faut pas compter moins de deux heures dans les bouchons. Et pour cause, les travaux de suppression du rond-point du jardin de Jade qui se font de jour et qui, selon le ministre des infrastructures et des travaux publics, avait pour but de fluidifier le trajet entre Akanda et Libreville. Malheureusement, c’est de mal en pire.

Pour remédier aux embouteillages qui bouleversent le quotidien des akandais, le maître d’ouvrage et le ministre de tutelle sont invités pour les populations à ramener ces travaux afin d’éviter les désagréments causés dont les retards aux différentes activités professionnelles ou scolaires. Au moment où le Gabon, sous la maestria de son chef de l’État, est tourné vers la transformation du pays, Armel Bolonzi serait bien inspiré de surfer sur la vague pour le bien des populations. Un fait cher à Ali Bongo Ondimba qui ne ménage aucun effort pour l’atteinte de cet objectif. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x