19 octobre 2021

Un gang ayant une femme comme leader mis aux arrêts à Port-Gentil

Michelle Alewina, une repris de justice et son gang ont été mis aux arrêts par la gendarmerie nationale à Port-Gentil après avoir agressé une jeune fille non loin d’une église protestante de cette ville.

Quatre-vingt-dix neuf jours pour le voleur et un jour pour le propriétaire est sans doute l’adage évoqué par Michelle Alewina et son équipe lors de leur interpellation le 30 décembre 2020. En effet, leader d’un gang composé de 3 hommes, cette femme bien connue des services de police de la ville de Port-Gentil pour vente de stupéfiants et agression en tout genre, a été arrêtée après avoir braqué une jeune fille aux abords d’une église.

Après l’agression, la victime s’est rendue vers les services de la Gendarmerie pour porter plainte dans l’espoir que justice soit rendue. L’enquête immédiatement enclenchée va conduire les enquêteurs vers Michelle et ses hommes. Au cours de la fouille, les forces de l’ordre, outre les objets dérobés à ses victimes, vont retrouver une importante quantité de drogue, dissimulée dans des bouteilles d’eau minérale sur la repris de justice.

La présumée trafiquante de drogue et braqueuse et son équipe sont désormais entre les mains de la justice et attendent d’être déférées devant le parquet. Avec ses arrestations, la quiétude dans Port-Gentil pourra de nouveau régner. Mais pour combien de temps ?

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x