16 octobre 2021

Appolinaire Alassa en visite sur le futur site de production de biocarburant d’Olam

Le nouveau directeur général de l’office des ports et rades du Gabon (Oprag), Appolinaire Alassa, a récemment visité le site qui abritera l’usine de production de biocarburants au Gabon qui, en dehors de booster l’économie national au moment où on parle de relance, permettra à des centaines de gabonais d’avoir un emploi.

Le Gabon est en passe de faire un énorme bond dans son industrie en se dotant d’une usine révolutionnaire dans les prochains jours. Il s’agit d’une usine de production de biocarburant. En effet, annoncée depuis plusieurs mois, la phase opérationnelle de cette structure est sur le point de prendre forme. Raison pour laquelle le directeur de l’Oprag s’est rendu sur le site, situé en zone portuaire, devant abriter ces installations d’Olam.

Accompagné de Mohamed Aslam, directeur projets et vice-président MATS pour Olam international, Quentin Meunier, directeur du développement durable des plantations d’Olam au Gabon, Olivier Desmet, responsable du département Santé-sécurité et Gerly Ekoty, Manager développement durable, Appolinaire Alassa a pu constater l’emplacement favorable de ce site par rapport aux activités qui y seront menées ainsi que respect de l’environnement qui sera pris en compte par le futur siège de cette usine.

Sur ce site, Olam Palm prévoit d’y installer une raffinerie d’huile de palme dotée d’une capacité de production journalière de 750 tonnes qui alimentera une usine de biodiesel qui, elle, disposera d’une capacité 500 tonnes par jour ainsi qu’une unité d’emballage d’huile de consommation disposant d’une capacité de 200 tonnes plus une usine de production de matières grasses avec une capacité de 40 tonnes au quotidien. Entre autre, sur une étendue de 5 hectares, on retrouvera une usine de biodiesel, une raffinerie d’huile alimentaire, une raffinerie spécialisée de matières grasses, une usine de production de margarine, une unité d’emballage d’huile et un magasin de stockage ainsi qu’une infrastructure et un système de cogénération.

Au moment où la relance économique au Gabon est plus qu’une priorité de la part des autorités en place, en tête desquelles le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, la venue de cette usine constitue une bonne nouvelle car en dehors de booster l’économie nationale, ce sont des centaines emplois directs et indirects qui seront créés pour les gabonais.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback
10 mois il y a

[…] Afrique Eco ; Le Nouveau Gabon ; Info Estuaire ; Bio Fuels ; Afrique Media ; Jeune Afrique Eco (2) ; […]

Catégories

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x