22 juin 2021

ARTISANAT : LES ENTREPRENEURS DE L’ESTUAIRE ET DE L’OGOOUE-MARITIME À L’ ÉCOLE DU SAVOIR

Le ministre de l’artisanat Hugues Mbadinga Madiya a procédé, ce mercredi 21 octobre, au lancement des travaux de la mission de coaching actif des entrepreneurs de ce secteur d’activité exerçant dans les provinces de l’Estuaire et l’Ogooué-Maritime. 

Tenue dans les locaux de la Société d’Incubation Numérique du Gabon (SING), la cérémonie de lancement s’est faite en présence du ministre de tutelle, des représentants de l’Ambassade de France au Gabon, du Directeur de l’Institut français de Libreville ainsi que quelques partenaires au développement. 

Fruit d’un partenariat entre la France et l’Etat gabonais, ce programme vise à structurer le secteur de l’artisanat gabonais par la formation des jeunes entrepreneurs dans des filières stratégiques. 

“Le Gabon a la chance de disposer depuis trois ans d’une loi d’orientation pour la redynamisation de l’artisanat enrichi avec la mise en place de cette task force. Et la France a pu se positionner pour accompagner cette démarche de dynamisation de l’artisanat au Gabon”, a déclaré Bernard Rubi, le Directeur de l’Institut Français du Gabon. 

Après ceux du Woleu-Ntem et de l’Ogooué-Lolo, les porteurs de projets de l’Estuaire et de l’Ogooué-Maritime bénéficieront donc de l’accompagnement des experts dans la matérialisation de leurs projets. Un accompagnement managérial qui leur permettra de développer leurs activités et participer au développement de leur région. 

“Les différentes étapes de la mission de coaching porte sur l’appropriation du diagnostic des filières, l’identification des opportunités d’affaires ainsi que la formation sur la création le développement et la gestion d’une entreprise”, a expliqué Rachel Ebaneth, coordinatrice de la Chambre des Métiers de l’Artisanat. 

L’ambition du gouvernement étant que chaque artisan puisse vivre de son art et participer à la lutte contre la pauvreté, la création d’une chambre nationale des métiers de l’artisanat est en cours de réalisation. 

“La Chambre des Métiers va être un acteur pivot. Les artisans ont besoin d’accès aux marchés, de financement, de briser cette perception d’une activité qui serait considérée comme une activité au rabais”, a déclaré Hugues Mbadinga Madiya, le Ministre de l’Artisanat. 

L’Ambassade de France au Gabon compte lancer en 2021 un appel aux projets destinés à l’artisanat. Une opportunité qui permettra à ces entrepreneurs d’exprimer et valoriser leur créativité. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x