6 décembre 2021

Climat des affaires : le Gabon s’attend à un bond d’une dizaine de place au classement Doing Business 2022

Lors d’une récente réunion au sommet de l’État, les responsables de l’Agence nationale de promotion des investissements (Anpi) ont indiqué leur provision et attente quant au prochain rapport Doing Business 2022 qui devrait connaître un bond d’une dizaine de place grâce aux 13 réformes mises en place entre 2019 et 2020.

Le Gabon espère gagner 10 places dans le Doing Business 2022 que devrait publier la Banque mondiale en octobre prochain. En effet, grâce aux différentes réformes, 13 au total, notifiées à la Banque mondiale, incluent la création d’entreprises, le permis de construire, le raccordement à l’électricité, le commerce transfrontalier, l’octroi du permis de construire, le transfert de propriété et la justice commerciale, compte faire un grand bond dans ce classement où il occupe, depuis le dernier rapport, la 169e place sur 190 pays évalués.

Des mesures qui ont déjà un impact concret sur le climat des affaires. « Aujourd’hui, sur la sécurisation du foncier, le pays a fait des efforts incroyables. On arrive à avoir un foncier sécurisé sur une période suffisamment longue pour pouvoir investir, et donc, rendre compétitif le Gabon », explique Anthony Sowan, directeur général de Agri fund for Africa (AFA).

Grâce aux nouvelles réformes mises en place entre 2019 et 2020, le Gabon veut d’abord améliorer son classement tout en gardant en tête un bond de 30 à 40 places d’ici 2025. C’est d’ailleurs l’un des deux objectifs assignés à la task force sur la réforme du cadre des affaires, qui a lancé ses activités le 16 avril dernier.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x