28 juillet 2021

Dette intérieure fictive : le gang des entreprises voleuses riposte en tentant la déstabilisation

Depuis quelques jours, Pierre Duro, l’un des responsables de la Task force, mis en place par la présidence de la République pour vérifier la dette intérieure, subit des attaques, à travers des médias en quête d’audience, de la part des structures citées pour fraudes et réclamation de dette fictive.

Les attaques récemment subies par Pierre Duro sont, sans doute, la preuve qu’au Gabon, un travail bien fait ne trouve jamais l’assentiment des ennemis du développement. En effet, un des experts judiciaires sollicités par la présidence de la République dans le cadre de la Task force fait l’objet de déstabilisation depuis quelque temps pour avoir participé au démantèlement d’un réseau de faussaire en ce qui concerne le règlement de la dette intérieure.

Grâce à un travail minutieux, l’équipe pluridisciplinaire dans laquelle se trouve Pierre Duro a permis de découvrir une dette fictive de plus de 371 milliards de francs CFA. Une dette qui a automatiquement été annulée provocant ainsi la colère des entreprises fraudeuses. Une colère si noire que ces présumés voleurs de la République ont dû passer par des médias en quête de sensations pour discréditer l’homme qui a permis à découvrir ces ennemis du bien-être des gabonais.

Loin de déstabiliser Pierre Duro, d’après une source proche de la Task force, ces attaques n’ont d’autres effets que de booster l’homme qui est plus que jamais déterminé à mener à bien la mission qui lui a été assignée par le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.

Rappelons que le Gabon est tourné, avec le concours du Président de la République, à la lutte contre le détournement de fond publics et tous les coupables devront répondre de leurs actes devant la justice.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x