23 octobre 2021

ÉCONOMIE FORESTIÈRE : VERS UNE RELANCE DE L’EXPLOITATION DU KEVAZINGO

Ce 30 juillet dernier, le ministre en charge des eaux et forêts Lee White a effectué une visite du parc à bois de la Zone Economique et Spéciale de NKOK.

Après le scandale de l’exportation illicite de Kévazingo qui a beaucoup fait parler il y’a quelques mois, Le Ministre Lee White s’est rendu à la zone industrielle de NKOK vérifier par lui-même ce qu’est devenu le bois saisi par les autorités compétentes.

Parmi toutes les essences stockées, c’est le Kevazingo qui a particulièrement intéressé le ministre. Le Guibourtia tessmannii, de son nom scientifique, apprécié pour sa couleur et ses veinures, est notamment utilisé pour la fabrication de meubles chics. C’est une essence très prisée des exploitants.

Cette essence, très prisée a longtemps fait l’objet d’un trafic important, poussant à interdire son exploitation.

Cependant, Lee White a, jeudi dernier, envisagé relancer l’exploitation de cette essence au Gabon.

Il s’agira dans un premier temps, de procéder à la transformation (au profit de l’Etat) du bois déjà stocké, à commencer par la cargaison des 23 conteneurs de Kévazingo saisis suite à l’affaire de trafic qui a défrayé la chronique.

« Une fois qu’on a évacué tous les stocks, qu’on a transformé tout le stock et exporté dans les normes les meubles fabriqués avec le Kevazingo, on va voir la possibilité de rouvrir son exploitation », a déclaré le Ministre.

Rappelons que le Gabon est en plein processus de relance économique

Fort des recommandations du Chef de l’Etat concernant le processus de relance économique du Gabon, Lee White a également visité deux nouvelles usines de première, deuxième et troisième transformation. Entreprises parmi lesquelles on compte Gabon Huaxing Environment SARL, une usine spécialisée dans la transformation du charbon à partir des rébus et déchets de bois.

«Désormais, on ne parlera plus de déchets de bois mais plutôt de produits connexes, car tout ce bois qui était auparavant brûlé et inutilisable sera désormais transformé en charbon de bois actif. En produisant du charbon de bois actif, nous réduisons de moitié nos émissions de Co2. Ainsi, nous créons de la valeur ajoutée, des emplois et protégeons notre planète», a déclaré le ministre Lee White.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x