11 avril 2021

LA LOI DES FINANCES 2021 SUR LA TABLE DES DÉPUTÉS

Les ministres du Budget et de l’économie, Sosthène Ossoungou Ndibangoye et Jean-Marie Ogandaga étaient face aux députés, ce mardi 27, pour défendre le projet des finances pour l’exercice 2021. 

Face à la Commission des finances de l’Assemblée nationale, les ministres Sosthène Ossoungou Ndibangoye et Jean-Marie Ogandaga ont présenté la loi des finances 2021 pour examen et approbation. 

Équilibré en ressources et en charges, le Budget 2021 présente une baisse de 356,6 milliards par rapport au budget de l’année précédente. Une prévision qui, l’a souligné le ministre du budget s’est faite alors qu’une baisse substantielle de nos ressources financières a été constatée du fait de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Ce budget prévisionnel sera notamment axé vers les projets prioritaires édictés par le Président Ali Bongo Ondimba, à savoir la relance de l’économie et l’amélioration des conditions de vie des populations. 

Il s’agira, pour aller plus en détail, de remplir cinq objectifs principaux : “la reprise de la croissance avec un taux projeté de 22,6% ; la réduction du déficit budgétaire par l’optimisation de la mobilisation des recettes intérieures, notamment par la digitalisation des services ; la reconstruction des avoirs extérieurs ; le renforcement des infrastructures de base dans les secteurs de la route, de l’énergie, de l’eau, de l’éducation et de la santé pour améliorer les conditions de vie des populations ; la consolidation du dispositif de sécurité et de défense”

Une présentation qui a, néanmoins, soulevé des préoccupations portant entre autres sur les aspects de la dette intérieure, la suppression de l’ANGT et la réhabilitation du Trésor Public dans son rôle, pour ne citer que celles-là. 

Toutefois, dans l’ensemble les honorables députés se sont dits satisfaits des propositions énoncées. 

“Les prévisions étaient réalistes et en ce qui concerne le contenu, là aussi il y’a eu une évolution. En tant que parlementaire on ne peut que se féliciter”, a déclaré Bonaventure Nzigou Manfoumbi, député 2e Siège de la Douigny (Moabi) 

 “Ce que nous voulons c’est voir la concrétisation de tout cela sur le terrain. C’est ça qui est le plus important.”, a indiqué Jean-Robert Goulongana, Député de l’Ogooué Aval. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x