27 octobre 2021

Le Gabon plaide pour l’introduction des produits de la ZES de Nkok dans la Zlecaf

Profitant de la visite du secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), Wamkele Méné, au Gabon la semaine dernière, les opérateurs économiques installés dans la Zone Économique et Spécial de Nkok et plusieurs hautes autorités de la République ont plaidé pour une introduction des produits de cette zone de référence en Afrique centrale dans la Zlecaf.

Les produits de la Zes de Nkok devraient, dans les années à venir, prendre d’assaut la sous région. Bien que inéligible du fait que la majorité des 96 entreprises installées dans cette zone sont des entreprises étrangères qui bénéficieraient d’exonérations de TVA et d’exemption de droits de douane à l’import/export au Gabon ce qui fait qui leurs produits ne soient pas éligibles à la Zlecaf, le pays travaille pour un consensus sur ce point.

En effet, le marché sous régional qui compte environ un milliard de consommateurs est la conquête des autorités gabonaises qui souhaitent y intégrer les produits de la ZES. « Les zones économiques peuvent être complètement intégrées dans le programme de la Zlecaf et c’est cela notre stratégie », a déclaré Carmen Ndaot.

Avec les opportunités et les offres de produits fournies par la zone économique de Nkok, le secrétaire général, Wamkele Méné, s’est voulu très optimiste quant à l’introduction des produits de cette zone dans la Zlecaf. « Il y a des investissements dans ces zones avec la création des emplois, la recherche et le développement. Nous trouverons donc les voies et les moyens pour les intégrer dans la chaîne de valeur de la Zlecaf pour que le pays puisse en profiter et que les emplois soient créés », a-t-il déclaré.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x