22 juin 2021

MOUVEMENT DE GRÈVE : LES AGENTS DE LA DGEPF DURCISSENT LE TON

En mouvement d’humeur depuis le 27 juillet 2020, le SYMEGA durcit le ton et souhaite l’intervention personnelle du premier ministre chef du gouvernement.  

C’était au cours d’un point de presse tenu à la Direction Générale de l’Economie et de la Politique Fiscale (DGEPF) que le groupement syndical SYMEGA. Les agents se plaignent des mauvaises conditions dans lesquelles ils exercent leur activité.  

“Nous avons décidé de rentrer en grève pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et sociales auxquelles nous faisons face. Sur le plan professionnel, les mauvaises conditions sont marquées par la dégradation progressive de notre environnement immédiat.”, a déclaré Judicaël Mbadinga Bissagou, Président du SYMEGA-DGEPF. 

En effet, l’environnement de travail de ces agents est marqué par une vétusté des locaux, une absence d’équipement, une insuffisance de bureaux, l’obsolescence du matériel informatique et une absence d’ascenseur qui se trouve hors d’usage depuis 10 ans. 

Le SYMEGA appelle à l’implication de la plus haute autorité du gouvernement afin de palier à cette situation. 

“Nous, agents de la Direction Générale de l’Economie et de la Politique Fiscale sollicitons le concours de madame le premier ministre chef du gouvernement en vue de la résolution définitive de la situation de crise qui prévaut actuellement au sein de notre administration”, a martelé le président du SYMEGA. 

Portes closes, les agents de la DGEPF attendent des solutions concrètes à leurs requêtes afin que le travail puisse reprendre normalement.  

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x