9 décembre 2021

PROJET DE LOI DES FINANCES 2021 : LE GOUVERNEMENT FIXE LES GRANDES LIGNES

Ce mardi 11 août a débuté une série de conférences ministérielles en vue de l’élaboration de la loi des finances 2021. 

Répartis en cinq pool (infrastructure, social, opportunités, environnement des affaires et services généraux), les différents ministères ont pris part à des sessions de travaux préparatoires en vue de l’élaboration du budget 2021. 

C’est donc conformément aux orientations de Président de la République S.E. Ali Bongo Ondimba que les différents ministères ont “tour à tour présenté les besoins de leurs départements”

Dans un contexte fortement marqué par des troubles économiques liés à la pandémie de la Covid-19, la loi des finances 2021 sera essentiellement tournée vers la « stabilisation et la relance de notre économie »

De nombreux chantiers prioritaires ont été cités dans le cadre de ces travaux, à l’exemple de celui de la construction de la Transgabonaise, axe routier de 780 km devant relier les villes de Librevillle et Franceville. 

« J’ai eu l’occasion de préciser les priorités, à l’instar de la TRANSGABONAISE qui impactera positivement les conditions de vie des gabonaises et gabonais », a indiqué le ministre des transports Léon Armel Bounda Balonzi dans un tweet. 

Dans le même ordre d’idée, la poursuite de l’accompagnement social des gabonais suite à cette crise sanitaire sera également un point fort de cette future loi, sans oublier les différentes actions destinées à remettre sur pied l’économie de notre pays.  

Au terme de ces premières rencontres, les participants se sont dits satisfaits de cet exercice qui a permis d’entamer un travail de fond afin de fixer les grandes lignes du budget de l’Etat dans le respect des recommandations du Chef de l’Etat et des besoins de la population. 

La loi de finances 2021, très attendue par la population et les observateurs, devrait s’inscrire dans la continuité de la loi des finances rectificatives 2020. Loi qui a été adoptée suite à la crise économique provoquée par la pandémie de la Covid-19 afin de « préparer la relance de notre économie pour une croissance plus vigoureuse, davantage riche en emplois et encore plus respectueuse de l’environnement » comme l’avait déclaré S.E. Ali Bongo Ondimba. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x