30 juillet 2021

ROSE CHRISTIANE OSSOUKA RAPONDA RENCONTRE LES REPRÉSENTANTS DE LA BANQUE MONDIALE ET LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda a eu une séance de travail avec la représentante de la Banque Mondiale et celui de la Banque Africaine de Développement (BAD). Une rencontre qui a permis de faire le point du niveau d’avancement des différents projets lancés avec l’appui de ces institutions bancaires. 

Ayant à cœur l’amélioration des conditions de vie des populations, l’Etat gabonais a lancé plusieurs projets de développement en partenariat avec la Banque mondiale et la Banque Africaine de développement. 

Des projets urgents et importants concernant le développement des technologies, la statistique ou l’employabilité des jeunes (entre autres) et dont les représentants de ces institutions ont tenu à dresser un bilan. 

“Cette réunion était le moment de faire le point avec le gouvernement, avec Mme le Premier ministre et également tous les ministres sectoriels sur l’état d’avancement des projets que nous soutenons au Gabon”, a déclaré Alice Ouédraogo, représentante de la Banque Mondiale. 

Les stratégies de mise en œuvre rapide et d’implémentation efficace de ces projets étaient donc au cœur de ces échanges ainsi que le point sur les bonnes relations qui existent entre le Gabon et ces institutions bancaires. 

En plein processus de relance économique, le gouvernement Ossouka, sous l’impulsion du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, met la population au cœur de sa politique. Avec la participation de la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement (BAD), des projets en faveur de cette population seront donc mis en place très vite dans plusieurs secteurs d’activités. 

“Les échéances sont là, elles sont urgentes, les besoins de populations sont importants. Des routes à l’agriculture, de la forêt à l’emploi des jeunes. Tous des sujets pour lesquels la Banque Africaine de Développement accompagne depuis longtemps le Gabon sous l’impulsion du Président de la République Ali Bongo Ondimba. Avec le premier ministre, nous allons je l’espère accélérer tous ces projets pour que très vite, dès 2022 il y’ait de l’eau partout à Libreville par exemple, a expliqué Robert Masumbuko, représentant de la Banque Africaine de Développement. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x