20 octobre 2021

Task force sur le règlement de la dette intérieure : plusieurs entreprises suspectées d’avoir perçu frauduleusement de l’argent

Plusieurs entreprises qui auraient perçu de l’argent illicitement dans le cadre du règlement sur la dette intérieure, d’après un communiqué de la presse de la Présidence de la République, sont priées, dès ce 5 novembre, d’apporter des pièces justificatifs du paiement dont elles ont bénéficié.

La Gabon est résolument tourné vers la lutte contre l’engraissement de bon nombre d’individus pour qui le développement du pays ne compte pas. En effet, dans un communiqué de la Présidence de la République paru dans le quotidien l’Union de ce 5 novembre, les entreprises du Club de Libreville 7 qui ont vu leur créance être rachetée sont invitées à se rendre au siège de ladite institution munies de toutes les pièces justificatives du paiement dont ils ont bénéficié. Ce sont en tout 15 entreprises qui sont sommées de se présenter du 05 au 09 novembre 2020 à l’immeuble Diamant 2 au 4ᵉ étage.

Ces convocations font suites à des soupçons de détournement de deniers publics de la part de ces structures qui aurait pu percevoir des sous pour des prestations non ou partiellement effectuées. Si ces faits sont avérés, la task force va permettre de démanteler un vaste réseau de détournement et les présumés coupables pourraient écoper de lourdes sanctions judiciaires quelles que soient leurs fonctions ou leurs appartenances politiques.

Pour rappel, le délit de détournement de fonds communs est grandement puni au Gabon et plusieurs hauts fonctionnaires de la République en ont déjà fait des vrais. Une chose est sûre, les prochains jours permettront de faire la lumière sur cette affaire.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x