28 novembre 2021

Diffusion de vidéos obscènes : la Capeg opte pour une exclusion de 3 ans pour les élèves

La Coordination des associations des parents d’élèves du Gabon (Capeg) a récemment fait une sortie médiatique où elle a condamné les actes d’obscénité diffusés sur les réseaux ces derniers jours, sans omettre de demander aux autorités des sanctions plus qu’exemplaire allant jusqu’à 3 ans de suspension de cours.

Les vidéos obscènes publiées sur la toile depuis quelques jours ne cessent de faire débat, tant cet acte heurte la sensibilité et est en inadéquation avec les mœurs et coutumes au Gabon. Face à cet affront, la Capeg a invité, dans les colonnes du quotidien l’Union, les autorités publiques compétentes à sanctionner durement ces élèves dont une exclusion définitive et interdire leurs inscriptions, pendant 3 ans, dans un établissement scolaire.

« S’il s’avère que ces actes se sont produits dans l’enceinte de l’établissement, les autorités doivent sévir avec la dernière énergie, cela fera peut-être reculer ces dérives », a indiqué le président de la Coordination des associations des parents d’élèves du Gabon avant d’ajouter que : « Nous voulons des sanctions sévères, sans appel, comme l’exclusion définitive et ce pendant trois ans où ces élèves ne pourront plus apprendre dans aucun établissement scolaire au Gabon ».

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x