22 juin 2021

Éducation : les élèves du lycée technique de Port-Gentil pris en otage

Alors que les cours, pour les classes de terminales, ont récemment repris, les élèves du lycée technique de Port-Gentil sont pris comme monnaie d’échange par les enseignants syndicalistes qui ont relancé un mouvement de grève afin d’obtenir des vacations, sans se soucier du sort de leurs élèves.

Après une suspension de quatre mois à cause du nouveau coronavirus, les cours, qui ont repris uniquement pour les terminales ce 20 juillet, sont actuellement perturbé dans l’Ogooué-Maritime ; précisément au lycée technique de Port-Gentil. Le non-paiement des vacations 2019 serait à l’origine de cette interruption. « Les vacations n’ayant pas été payées, nous campons sur nos positions jusqu’à satisfaction de nos revendications », a indiqué un enseignant. Un coup dur pour les apprenants qui n’ont plus que quelques jours pour se préparer à affronter le baccalauréat.

Face à cette situation, le gouverneur de la province, Paul Ngome Ayong a convoqué le 28 juillet dernier ces enseignants afin de les inviter à reconsidérer leur position car « il s’agit de l’intérêt de nos enfants » a rappelé le gouverneur. Il a promis d’œuvrer pour la satisfaction de leurs revendications tout en rappelant la volonté des autorités à régler ce différend dans les plus brefs délais. « Je puis vous assurer qu’avant de venir à votre rencontre, j’ai pris attache avec les autorités compétentes et en charge de ce dossier. Ils m’ont rassuré que la situation sera réglée cette semaine », a conclu Paul Ngome Ayong.

Espérons que ces enseignants syndicalistes, qui n’hésitent pas à se servir des apprenants, quitte à les prendre en otage, reviennent à des meilleurs sentiments et pensent à ces jeunes qui devront se battre contre les épreuves du baccalauréat dans moins d’un mois.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x