19 octobre 2021

La Conasysed et le SENA : deux vrais boulets pour l’envol de l’éducation au Gabon

Le Gabon, depuis plusieurs années, semble être taillé pour ne pas connaître une rentrée de classe normale et pour cause, les syndicats de ce secteur qui, prétendent-ils, au nom du développement du secteur éducatif, prennent en otage ce  système malgré les efforts de l’état en matière de réalisation des revendications qui sont de plus en plus personnelles de la part des membres de ces syndicats. 

Une rentrée des classes au Gabon sans incidents commence à relever du mythe et ce, à cause des syndicats de ce secteur qui profitent de cette période pour prendre en otage les apprenants à des fins personnels. En effet, alors que des concertations ont été ouvertes avec le gouvernement et des régularisations sont en cours au ministère de la fonction publique, plusieurs enseignants ont décidé de ne pas reprendre le chemin des classes avec en perspective une année perturbée juste pour la satisfaction de leurs petits intérêts.

À se demander si ces hommes et femmes ont de l’amour pour ces jeunes qui n’ont qu’un seul désir, celui d’apprendre normalement ou ce sont des partis politiques mués en syndicat du secteur éducatif. Ce d’autant plus que le gouvernement met tout en œuvre pour l’amélioration du cadre d’apprentissage de ces élèves. 

Fort heureusement, certains enseignants, conscients de l’importance de l’avenir d’un pays à travers une jeunesse bien formée, se désolidarisent de ces idéologies inappropriées et ne suivent pas ce mot d’ordre de la conasysed et du Sena. Par ailleurs, le collectif des parents d’élèves du Gabon a désavoué la décision de grève de ces deux syndicats de l’éducation nationale.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x