27 octobre 2021

L’appel à la grève de la Conasysed fait l’effet d’une goutte d’eau sur le dos d’un canard

Après une assemblée générale tenue le weekend écoulé, la convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a lancé un appel à la grève générale de trois jours. Une invitation qui n’a ébranlé le moins du monde le corps enseignant qui soucieux de l’avenir du futur de la nation à continuer à dispenser les cours.

Censé se tenir du 11 au 13 janvier 2021 sur l’ensemble du territoire national, la grève annoncée par le conasysed semble avoir eu autant d’effet que le jet d’une goutte d’eau dans la mer. En effet, depuis le début de la semaine, les cours se déroulent normalement dans l’ensemble des établissements du Gabon. Un acte patriotique pour ses enseignants qui, conscients du contexte difficile dans lequel apprennent les enfants, ne souhaitent pas empirer la situation.

Le weekend dernier, comme à leurs habitudes, la conasysed s’est réunie dans le but de lister un chapelet de doléances à adresser aux autorités nationales et pour arriver à leurs fins, les leaders de convention n’hésitent pas à prendre en otage les élèves. Une attitude qui amène à se poser des questions quant au bien-fondé de la présence de cette convention dans le monde de l’éducation en terre gabonaise. Surtout quand on connaît la situation économique et sanitaire actuelle du pays.

Que cela ne tienne, le maintien des cours et la présence des enseignants à leurs postes est sans doute un désaveu envers cette formation syndicale qui, au vu de plusieurs compatriotes, semble plus nuire au système éducatif que de le faire évoluer.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x