4 août 2021

*** Local Caption *** Les syndicats lors de la rencontre avec le ministre

Suspension des chefs d’établissements : le SENA salue la décision du ministère de l’Éducation nationale

Quelques heures après la suspension de plusieurs responsables d’établissement secondaires et certains membres administratifs, l’un des syndicats du secteur éducatif, notamment le syndicat de l’éducation nationale (SENA) a approuvé l’action gouvernement.

Alors que le ministère de l’Éducation nationale vient d’annoncer des sanctions l’endroit des responsables des structures scolaires ainsi qu’à plusieurs élèves pour falsification de bulletins, l’un des syndicats influents de l’éducation se réjouit de cette prise de décision et reconnait que ces pratiques “tirent le système éducatif vers le bas”.

<<Nous sommes favorables et saluons la décision du ministre, bien que nous n’ayons pas été associés. Nous avons commencé un travail au mois de mars 2020 avec le ministère, et avons eu des rencontres avec les parents d’élèves et les enseignants. Le ministère avait relevé que plusieurs élèves avaient été inscrits dans des établissements avec de faux bulletins. Par exemple, un élève de Première qui partait du lycée d’Oloumi pouvait se faire inscrire dans un lycée à Oyem avec un bulletin truqué en classe de terminale>>, a précisé le secrétaire général du Sena, Fridolin Mve Messa. 

Rarement d’accord avec les décisions gouvernementales, ces syndicalistes sont conscients des largesses issues du corps professoral et les lacunes qui en découlent chez les apprenants. Pour l’avenir du secteur de l’Éducation au Gabon, il serait souhaitable que tous les autres syndicats se joignent à la décision du ministre de l’Éducation nationale afin de changer le visage peu reluisant de ce secteur depuis quelques années.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x