27 octobre 2021

Conflit homme/faune : la quiétude est revenue à Boleko grâce à la construction d’une clôture électrique

Les habitants du village Boleko, dans l’Ogooué-Ivindo, peuvent désormais respirer et jouir des fruits de leurs cultures tant les pachydermes qui dévastaient leurs plantations sont freinés depuis 5 mois par une clôture électrique mise en place par le ministre des eaux et forêts, le Pr. Lee White.

Cinq mois après l’inauguration de la barrière électrique de Boleko, village situé aux abords du Parc de la Lopé, par le Ministre des Eaux et Forêts, le Prof. Lee White, la quiétude est revenue chez les habitants qui ne sont plus confrontés aux animaux qui s’en prenaient à leurs cultures de façon permanente.

En effet, avant la construction de cette clôture électrique, les plantations des villageois étaient continuellement dévastées par les éléphants qui plongeaient cette communauté dans le désarroi et la famine. Au regard de cette problématique, le ministre des eaux et forêts avait, sur instruction du chef de l’État, lancé les travaux d’une clôture électrique qu’il a inaugurée le 30 août 2020 pour éviter des confrontations qui pouvaient être dévastatrices aussi bien pour ses pachydermes que pour les hommes.

Grâce à cette intervention de l’État gabonais, les habitants de ce coin du pays bénéficient désormais du fruit de leur labeur sans crainte de dévastation comme par le passé.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x