19 octobre 2021

Conflit homme-faune : une barrière électrique érigée au parc national de Mayumba

L’affrontement entre les éléphants et les hommes fréquemment constaté ces dernières années devraient bientôt prendre fin dans le parc de Mayumba avec l’érection d’une barrière électrique par le gouvernement à Ndindi. 

La guerre entre les hommes et les animaux devraient bientôt prendre fin au parc de Mayumba. En effet, le Secrétaire Exécutif de l’Agence National des Parcs Nationaux (ANPN), et le Directeur Général de la Faune et des Aires Protégées (DGFAP) ont réceptionné et offert le 24 juillet dernier une barrière électrique aux habitants de la communes de Ndindi qui devraient dans les prochains jours empêchés les éléphants de s’attaquer aux plantations de ces populations. Cette opération rentre dans le cadre du projet de Gestion de la Faune et des Conflits Homme Eléphant – dénommé GeFaCHE et a été réalisée par le Gouvernement grâce à une subvention du Fonds Mondial pour l’Environnement. Ce financement géré par la DGFAP et ANPN pour aider et soulager les populations face au conflit homme éléphant. Une solution adoptée depuis plus de 3 ans par le Ministère des Eaux et Forêts et l’ANPN.

À noter que pour la maintenance et l’entretien de cette barricade, trois entités sont concernées ; notamment l’ANPN, à travers le parc de Mayumba, le Conseil Départemental de la Haute Banio et la Mairie de la commune de Ndindi. Le Conseil Départemental de la Haute Banio et la Mairie de Ndindi, assureront la prise en charge de la rémunération des deux « maintenanciers ». L’ANPN quant à elle, à travers le parc national de Mayumba, se chargera des réparations liées à l’électrification de la barrière, des batteries et des panneaux solaires.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x