22 juin 2021

LA CONSTRUCTION DU BARRAGE HYDROELECTRIQUE KINGUELE AVAL SE FERA DANS LE RESPECT DE LA FAUNE ET LA FLORE GABONAISE

L’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) vient de signer un partenariat avec ASONHA Energie, entreprise en charge de la construction du barrage hydroélectrique Kinguele-Aval. Un partenariat visant à accompagner ladite entreprise dans les questions environnementales liées à la réalisation des travaux. 

Fruit d’un partenariat public-privé, la construction du barrage et la centrale hydroélectrique Kinguélé Aval disposera d’une capacité de 35 MW permettra d’injecter 205 GWh d’électricité dans le réseau national par an. Des travaux menés par la Société Asonha Energie qui permettront de couvrir l’ensemble des besoins énergétiques du Réseau Interconnecté de l’Estuaire par une offre compétitive, durable et créatrice d’emplois. 

C’est dans le cadre de ce projet qu’un partenariat a été signé entre la société adjudicataire et l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN). En effet, le site qui abritera le barrage hydro-électrique est situé dans la zone tampon du Parc National des Monts de Cristal. Une position géographique qui amène l’ANPN à s’intéresser de près au déroulement de ces travaux. 

 À travers ce partenariat, l’ANPN apportera son expertise en matière de protection de la faune et de la flore et veillera à ce que les travaux soient réalisés dans le strict respect de l’environnement. 

“Nous sommes très heureux de ce partenariat avec l’ANPN. C’est un partenaire très important pour le projet et nous sommes très heureux de pouvoir contribuer à travailler ensemble sur les trente prochaines années et à faire en sorte que le parc et le projet travaillent main dans la main”, a déclaré Louis Lefevre, Directeur Général de la société Asonha Energie. 

Rappelons que le projet reçoit le soutien de la Société financière internationale (SFI), la filiale de la Banque mondiale en charge du financement du secteur privé, de la Banque africaine de développement (BAD), de la Banque de développement de l’Afrique australe (DBSA) et de la Banque islamique de développement (BID). 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x