20 octobre 2021

Gabon : CASEPGA décide de se débarrasser des corps indésirables par les parents

Lasse de conserver des dépouilles non réclamées par les familles, la Compagnie africaine de sépultures du Gabon (Casep-Ga) a annoncé qu’elle procédera à des «inhumations à titre d’indigents», dès ce 15 septembre 2021, des nombreux corps présent dans ses chambres froides.

Plusieurs corps sans vie retrouvés dans le Grand-Libreville, amenés au sein de Casep-ga et qui n’ont pas été réclamés par les parents seront dans les prochaines heures inhumés à titre d’indigents. L’annonce a été faite par la maison de pompes funèbres qui souhaite sans doute faire de la place dans ses chambres froides au vu de la saturation par des dépouilles qui ont déjà accumulé des mois, quand d’autres flirtent avec de nombreuses années.

Cette procédure employée par Casep-ga n’est pas inédite tant des dépouilles non identifiées ou à l’abandon par les familles dans les morgues est un fait fréquent à Libreville. Et ce, en dépit des multiples invitations des pompes funèbres à venir identifier et récupérer les dépouilles. Au vu du désagrément, et avec l’appui de la municipalité, les dépouilles abandonnées sont enterrées dans une fosse commune.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x