16 octobre 2021

*** Local Caption *** Discours du président Ali Bongo au sommet extraordinaire des Chefs d'Etats et de gouvernement de la CEEAC à Libreville.

L’implication et l’engagement diplomatique d’Ali Bongo Ondimba à l’origine de l’élection du Gabon au comité des Droits de l’Homme de l’ONU

Face à la presse ce 23 octobre 2020, Jessye Ella Ekogha, est revenu sur les raisons qui ont propulsé le Gabon parmi les membres du comité des Droits de l’Homme de l’ONU et l’activisme diplomatique d’Ali Bongo Ondimba y est pour beaucoup.

L’implication du Chef de l’État en matière de la protection des droits humains est hautement perceptible sur le plan international. En effet, le porte-parole de la Présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, lors de sa conférence de ce vendredi, est revenu sur le rôle majeur qu’a joué l’engagement diplomatique du Président de la République dans le choix du Gabon pour le comité des Droits de l’Homme de l’ONU.

Selon le porte-parole, “ la diplomatie gabonaise est, à juste titre, reconnue comme l’une des plus actives en Afrique. Notre pays est en pointe sur plusieurs sujets fondamentaux qui relèvent des droits de l’Homme : l’égalité femme – homme” et cela grâce à “Ali Bongo Ondimba” qui “est particulièrement impliqué, engagé en matière diplomatique, tant sur la scène régionale que continentale et internationale”. 

Parmi les actions à mettre au crédit du Chef de l’État gabonais en matière de protection de droits de l’homme et autres droits fondamentaux aux respects des individus, il y a “un rapport important remis récemment au chef de l’État par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille ; la lutte contre toutes les formes de discrimination ; ou encore tout ce qui est rattaché aux droits de vivre dans un environnement sain, pour nous comme pour les générations à venir” a précisé Jessye Ella Ekogha.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x