19 octobre 2021

Accusations d’abus sexuels en RCA : Faustin Archange Touadera avoue qu’aucune victime n’a été répertoriée à ce jour

Reçu par le chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba ce 13 octobre 2021, le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, a confié, lors de son point de presse et après enquête préliminaire, qu’il n’y a pas de victimes identifiées à ce jour en ce qui concerne les accusations de viol dont ont été victimes le contingent gabonais en RCA. 

Voilà qui devrait laver l’honneur des soldats gabonais affectés en Centrafrique pour le maintien de la paix dans ce pays. En effet, devant les hommes de médias hier, le président Touadera a fait savoir qu’aucune plainte s’agissant des accusations de viol, dont sont victimes le contingent gabonais de la Minusca, n’a été enregistré à ce jour par les entités judiciaires centrafricaines. 

Se plaignant de sa non implication dans le processus décisionnel, le président centrafricain a déclaré que « les entités centrafricaines n’ont pas vraiment eu d’éléments d’appréciation ni de plainte de la part des victimes. Nous devons poursuivre les investigations, puisqu’il s’agit quand même de nos compatriotes centrafricains. Nous sommes donc en droit d’en savoir un peu plus, d’avoir plus d’éléments pour apprécier. S’il y a des allégations, il faut quand même que des responsabilités soient dégagées et qu’il ait des réparations pour les victimes, mais à ce niveau, nous n’avons aucune information ».

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x