19 octobre 2021

Ali Bongo invite les nouveaux membres du Conseil Supérieur de la Magistrature à une lutte accrue contre la corruption et les détournements

Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a présidé ce 10 septembre 2021 la réunion du conseil Suprême de la Magistrature. Occasion pour le numéro un gabonais d’instruire les nouveaux membres de cette institution à poursuivre le travail entamé en matière de renforcement de l’Etat de droit.

La bonne gouvernance et une justice juste et équitable étant l’une des préoccupations du chef de l’Etat, ce dernier a fortement invité les nouveaux à œuvrer davantage pour le renforcement de l’Etat de droit à travers la bonne application des textes. En effet, au moment où le monde des justiciables est fortement touché par les scandales de corruption, le chef de l’Etat a insisté sur les notions de lutte contre la corruption et la prédation des deniers publics. Ces instructions ont été données au terme d’une réunion du du Conseil Supérieur de la Magistrature qui s’est tenu ce vendredi matin au palais Rénovation.

Aux nouveaux membres du Conseil Supérieur de la Magistrature, dont j’ai présidé la réunion ce 10/09, j’adresse mes plus vifs encouragements. Cette institution doit continuer à travailler au renforcement de l’Etat de droit, notamment à travers la lutte contre la corruption et la prédation des deniers publics, mais aussi à travers la bonne application des textes, ainsi qu’à lutter contre les comportements contraires à la déontologie au sein de la magistrature”, a indiqué Ali Bongo.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x