6 décembre 2021

Après un passage réussi à la tête de la CEEAC, Ali Bongo Ondimba passe le flambeau à Denis Sassou Nguesso

Ali Bongo Ondimba, au cours du 18ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernements de la CEEAC, a procédé à la passation des charges avec le nouveau président, Denis Sassou Nguesso après 5 ans passé à la tête de cette organisation au sein de laquelle des grands réforme ont été adopté sous sa houlette.

Le 18ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernements de la communauté économique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) a été marqué par la fin du mandat du président gabonais à la tête de cette organisation. Un mandat qui a accouché de fortes réformes institutionnelles qui sont en train de donner un tout autre visage à la sous-région. 

Au terme de son discours, le dernier en tant que président en exercice de la CEEAC, le président gabonais a reçu un tonnerre d’applaudissements pour le travail bien fait 5 ans durant de la part de ses pairs. « Ali Bongo Ondimba est sans doute le dirigeant qui aura le plus fortement marqué l’Histoire de la CEEAC », a déclaré le président burundais, Évariste Ndayishimiye.

Ali Bongo Ondimba a ainsi passé le flambeau au président du Congo, Denis Sassou Nguesso qui assurera désormais la gestion de cette instance tout en se disant être fier du travail accompli au sein de cette organisation. « C’est avec le sentiment du devoir accompli que je transmets le témoin », a déclaré le numéro un gabonais.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x