18 juin 2021

Conflit Homme-Faune : Ali Bongo Ondimba prend le taureau par les cornes

Reçue par le chef de l’Etat ce 7 juin au palais Rénovation, Rose Christiane Ossouka a pu commenter l’actualité nationale avec son hôte. Notamment le cas du conflit qui oppose actuellement les hommes à la faune. Occasion pour Ali Bongo Ondimba de donner des instructions fermes pour freiner ce phénomène.

Le bien être et la quiétude des populations est décidément au centre des intérêts d’Ali Bongo qui a décidé de s’attaquer et mettre fin au conflit qui prévaut entre l’homme et la faune au Gabon. En effet, lors d’une audience accordée au Chef du gouvernement, le numéro un gabonais a donné des instructions qui visent à œuvrer pour la mise en place de politiques publiques fortes à travers un conseil stratégique visant à freiner l’extension du conflit homme-faune.

Un autre point sur l’actualité nationale a été abordé. Il s’agit notamment des incidences du trafic illégal des ressources naturelles du pays telles que l’or, le bois et les produits halieutiques. Et sur ce point également, le chef de l’Etat a préconisé des solutions visant éradiquer le trafic illicite de nos ressources naturelles, et à préserver les populations et les animaux dans leurs environnements de vie respectifs. Par ailleurs, le premier ministre en a profité pour rendre compte à Ali Bongo des résolutions prises lors  la Première Session Extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) qui a eu lieu à Brazzaville au Congo.

“Ce Sommet était consacré à la situation politique et sécuritaire en République du Tchad. Il s’est agi pour les dirigeants de l’instance sous régionale de trouver des mécanismes afin d’apporter un soutien matériel et financier au processus de transition dans ce pays frère”, indique le communiqué.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x