28 novembre 2021

Dette intérieure fictive : Jessye Ella Ekogha soupçonne un vaste réseau de détournement de fonds publics

Au cours de sa conférence de presse de ce 23 octobre et qui avait pour but d’expliciter l’action du Chef de l’État, le porte-parole de la Présidence de la République est revenu sur la dette intérieure en signifiant qu’un vaste réseau de détournement de fonds publics seraient en passe d’être découvert grâce aux travaux de la Task force.

Sujet brûlant sur toutes les lèvres et écrits depuis plusieurs semaines, la dette intérieure colossale mise sur le dos de l’État, 370 milliards de francs CFA, serait le fruit d’un système organisé de personnes malsaines décidées à ruiner le pays. En effet, Jessye Ella Ekogha est revenu sur la question ce vendredi, occasion pour lui d’indiquer que les travaux de la Task force sur la dette intérieure seraient sur le point de démanteler un vaste réseau de détournement de fonds publics.

Au moment où le Gabon à travers le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba prône pour une justice équitable et juste peu importe son rang social, ce soupçon de détournement pourrait une nouvelle fois faire tomber des hauts cadres de la République. D’autant plus que certains d’entre eux sont déjà dans le viseur du Palais. Par ailleurs, le porte-parole a indiqué que sur cette affaire,« la Justice serait appelée à se prononcer ». 

C’est certainement l’annonce d’une nouvelle opération de lutte anticorruption et de détournement qui verra bientôt le jour. À noter que la dernière de ce genre (Scorpion) a envoyé plusieurs hauts fonctionnaires à “sans famille”. Une énième preuve de l’engagement du Chef de l’État a extirpé la mauvaise herbe qui n’aide pas à faire avancer la nation gabonaise.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x