22 juin 2021

Diffusion de vidéos Obscènes : le député Alexandre Awassi plaide pour une indulgence pour les élèves

Suite aux multiples demandes d’exclusion des élèves auteurs de la diffusion de vidéos obscènes sur la toile depuis quelques jours, le député de Moanda, Alexandre Awassi, a, sur son compte Twitter, joué la carte de l’apaisement en invitant à une indulgence.

Alors que des voix s’élèvent chaque jour pour la mise à l’écart des apprenants auteurs de vidéos presque sexuelles sur la toile, le député du deuxième siège de la commune de Moanda, dans le Haut-Ogooué, a montré son mécontentement à ces acharnements, ce d’autant plus que pour lui, ces enfants sont encore jeunes et c’est à cet âge qu’on commet des erreurs.

Pourquoi les exclure ? Pour si peu elles doivent être écartées du chemin de l’éducation ? C’est à cet âge là que l’on commet des erreurs. C’est absurde !”, a-t-il fait savoir sur son Twitter en signe de protestation aux demandes d’exclusion de ces enfants, bien qu’il condamne l’acte qui a été commis. Cette demande d’indulgence du parlementaire rejoint celle de nombreux compatriotes qui pensent que le tapage médiatique a déjà été une grande punition pour ces jeunes.

A noter que la coordination de l’association des parents d’élèves du Gabon (Capeg) a récemment demandé l’exclusion des jeunes concernés pour une durée de 3 ans pour dissuader les autres élèves qui auraient l’intention de répéter les mêmes actions.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x