20 octobre 2021

Fervent protecteur de l’environnement, le rapport du GIEC inquiète fortement Ali Bongo Ondimba

Ali Bongo Ondimba dont le combat pour la protection de l’environnement n’est un secret pour personne a, suite à la publication alarmante d’un rapport du GIEC sur l’évolution climatique, exprimé son inquiétude et son amertume sur les conséquences encourues par la planète si rien n’est fait.

Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, n’a pas caché son désarroi après la publication d’un rapport alarmant sur l’évolution climatique dans les prochaines années. En effet, très engagé en matière de lutte contre le réchauffement climatique, le président gabonais, compte sur la COP 26 qui se tiendra en novembre prochain à Glasgow, pour “adopter des mesures inédites et vigoureuses” pour renverser la tendance

« Le GIEC vient de publier son dernier rapport. Ne nous voilons pas la face. Ne détournons pas le regard. Celui-ci est très alarmant. Nous sommes face à un risque d’emballement climatique aux conséquences incalculables pour notre Planète et notre Humanité. L’Afrique, en particulier, risque d’être frappée de plein fouet. Mais il y a un espoir. La COP26, qui se déroulera en novembre prochain à Glasgow, est l’occasion d’un sursaut. Elle doit nous permettre, à nous Etats, d’adopter des mesures inédites et vigoureuses. Chef de file des négociateurs africains, le Gabon, qui a fait de la défense de l’environnement l’un des piliers de son développement, y tiendra tout son rôle. », a posté Ali Bongo sur son compte Facebook

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x