6 décembre 2021

Furieuse, Rose Christiane Ossouka exige des explications claires à Dame SEEG après le désagrément causé aux populations

Soucieux du bien être des populations, le premier ministre, Rose Christiane Ossouka, s’est récemment entretenu avec le directeur général adjoint chargé des techniques et des opérations de la SEEG, Mayi Gustave Aime. Lors des échanges, le chef du gouvernement a exigé des explications claires sur les délestages en début de semaine qui ont fortement contrarié les gabonais.

Après la nuit cauchemardesque du 24 au 25 octobre qu’ont vécu les habitants de la capitale et ses environs, les responsables de la SEEG ont été convoqués par le chef du gouvernement gabonais. Au menu, des explications sur ces incidents qui ont fortement troublés les gabonais dans la nuit de dimanche à lundi. En effet, aux environs de 20 heures dimanche dernier, un délestage qui a pris fin le lundi aux aurores a fait passer une nuit cauchemardesque aux habitants d’Owendo, Libreville et Akanda. Une situation qui n’a pas plu au premier ministre quand on sait l’attachement qu’à le chef de l’Etat à la quiétude des populations.

Prenant la parole, le directeur général adjoint chargé des techniques et des opérations de la SEEG va rassurer en stipulant que « la situation est maîtrisée » avant d’expliquer que « des équipes étaient actuellement à pied d’œuvre pour que ce genre de situation ne se reproduise plus parce que, la coupe d’hier a été il faut le reconnaître assez longue » et ce, non sans « présenter toutes les excuses aux populations au nom de la Direction générale de la SEEG».

A noter qu’un incident survenu au poste 90 Kv de Kinguélé serait à l’origine de ce délestage record.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x