9 mai 2021

Gabon: la guerre des chiffonniers est lancée au sein de l’Opposition.

Jean Ping, et Guy Nzouba Ndama se livrent une guerre sans merci dans la perspective de 2023.

Les Gabonais se souviennent encore du format sur lequel était allé l’opposition à l’élection présidentielle d’août 2016. Celui de la candidature unique avec comme porte-étendard Jean Ping. Une alliance qui a volée en éclat au lendemain de l’élection.

Aujourd’hui, chacun prêche pour sa chapelle.
Après la conférence de presse du leader de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR) Jean Ping le samedi dernier, le tour est revenu au président du parti les Démocrates Guy Nzouba Ndama de convoquer la presse pour une communication. Officiellement celle-ci portait sur la crise sanitaire liée au Covid-19 et l’adoption par les deux chambres du parlement du Code pénal revisité.

Mais ne vous y trompez pas. Le timing de cette sortie est bien calculé, M. Nzouba refuse que Jean Ping gagne du terrain ou se présente comme étant le patron de cette opposition fortement divisée.

Un argument qui tient la route aujourd’hui, car officiellement le patron de l’opposition gabonaise aujourd’hui c’est Guy Nzouba Ndama. Cette légitimité lui a été naturellement conférée par le score de son parti aux dernières élections couplées législatives et locales en République Gabonaise. Il n’est donc pas question pour Nzouba Ndama de laisser Jean Ping venir jouer le Chef.

Surtout que comme l’assurent certains de ses proches, « Jean Ping ne représente plus rien, le soutenir a été une grossière erreur que nous allons rectifier ».

La guerre est donc ouverte entre les deux hommes. Il faut dire que la posture prise par Jean Ping le fragilise fortement. Obsédé par la fonction présidentielle, il a contraint ses derniers soutiens à adopter la politique de la chaise vide. Pourtant, il est conscient qu’elle ne paie pas et que l’alternance politique est un processus, résultat des courses il ne pèse plus bien lourd sur l’échiquier politique national.

Aujourd’hui, Nzouba Ndama serait sur le point de ravir à Jean Ping ses derniers fidèles eux aussi fatigués par l’inaction de leur leader. Ce feuilleton promet d’être passionnant et de nous tenir en haleine.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Serge MAKAYA
Serge MAKAYA
9 mois il y a

Êtes-vous sur de ce que vous écrivez ? Ou c’est juste pour diviser l’opposition ? Pensez-vous vraiment que l’opposition encore se lancer dans une campagne présidentielle perdue d’avance avec la même mascarade qui va se jouer encore en 2023 ? A Ntare Nzame !!! Arrêtez d’écrire n’importe quoi SVP.

Catégories

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x