14 avril 2021

Gabon : le ministère de l’Intérieur se réjouit du caractère pacifique des policiers face aux chrétiens

Dans un communiqué rendu officiel ce dimanche 25 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur est revenu sur la journée de dimanche qui a vu les Chrétiens catholiques se rendre, sans autorisation, dans leurs paroisses, tout en soulignant le caractère pacifique des forces de l’ordre et de sécurité. Notre rédaction vous propose l’intégralité de ce communiqué.

« Dans le cadre de leurs missions régaliennes, les Forces de Défense et de Sécurité ont été chargées de faire respecter ce jour, la mesure d’ouverture des lieux de cultes fixée par le Gouvernement à la date 30 octobre 2020.

En dépit de l’incivisme de certains responsables religieux matérialisé par des tentatives d’ouverture de leurs lieux de cultes avant la date requise, les Forces de Défense et de Sécurité investies de la mission de maintien de l’ordre public, sont parvenues au moyen du principe de la gestion démocratique des foules, à contenir toutes ces velléités par une présence remarquée sur les sites.

Au terme de cette opération, les Forces de Défense et de Sécurité se félicitent de ce que la très grande majorité des confessions religieuses ont respecté les mesures gouvernementales.

Elles tiennent également à signaler que face à la volonté manifeste de certains responsables religieux, animés par la volonté de braver l’autorité de l’État, les Forces commises au maintien de l’ordre ont su faire preuve de pédagogie dans le maintien de l’ordre public ; tout en indiquant que quelques individus réfractaires au respect des mesures gouvernementales ont été conduits au poste pour audition puis relaxés.

Alors que le respect des mesures gouvernementales a été observé sur l’ensemble du territoire, l’on a cependant enregistré, à l’église Saint Charles LWANGA d’Oyem, un attroupement, le non-respect des mesures barrières et le refus de se disperser après les sommations réglementaires ; toutes choses qui ont conduit à l’usage d’une réponse adaptée par le jet de deux (02) grenades assourdissantes.

Il convient de souligner qu’aucun blessé n’a été enregistré de part et d’autre, de même qu’aucune arrestation n’a été effectuée.

Enfin, les Forces de Défense et de Sécurité relèvent l’attitude citoyenne et responsable de la grande majorité des compatriotes qui ont respecté les mesures édictées par le gouvernement« .

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x