9 décembre 2021

Gabon : Plusieurs acteurs politiques saluent le projet de loi visant à promouvoir l’égalité des sexes

Adopté en conseil des ministres le mardi 23 mars dernier, le projet de loi visant à promouvoir les égalités entre les hommes et les femmes trouve l’assentiment de plusieurs acteurs politiques gabonais parmi lesquels ceux de l’opposition. 

Sous la houlette du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, et conformément à sa promesse de faire l’égalité des sexes au Gabon une réalité, le conseil des ministres a adopté un nouveau projet de loi visant à promouvoir les égalités entre les hommes et les femmes. Un geste fortement salué par plusieurs acteurs politiques et de la société civile gabonaise de tout bord.

« Je salue le projet de modification du code civil dans tous ses aspects, proposé par la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, en conseil des ministres ce mardi 23 mars 2021. Lutter contre les violences multiformes faites aux femmes est un impératif de société. Il faut soutenir cette lutte par une réelle affirmation de la loi. De même, il est logique que dans le cadre de l’égalité homme-femme prônée dans cette modification du code civil, les articles sur le mariage soient dépoussiérés de leurs aspects rétrogrades. Ils doivent être adaptés à l’évolution de notre société », a affirmé Paul-Marie Gondjout, secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale.

Au même titre, la présidente du Salon de la Femme, Sidonie Flore Ouwé, a soutenu cette avancée en allant plus loin dans la réflexion en indiquant que : « Lorsqu’on prend le principe d’égalité, qui est un principe fondateur de notre État, c’est-à-dire les hommes sans différenciation de sexe, l’obéissance de la femme n’a pas de place. Dans un État de droit, l’obligation, voire le devoir d’obéissance telle l’obéissance d’un chien à son maître » lève-toi, tu te lèves ; couches toi, tu te couches « n’a pas de sens. Pour le Salon de la femme, ce n’est qu’une restauration de l’humain, une restitution. On rend tout le contenu du principe d’égalité à la femme. C’est donc une bonne chose », a déclaré cette compatriote.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x