28 juillet 2021

*** Local Caption *** Le sige de la CNLCEI ˆ Libreville.

La CNLCEI change d’appellation pour une meilleure chasse aux corrompus de la République

Lors du dernier conseil des ministres du 20 novembre, présidé par Ali Bongo Ondimba, deux nouveaux projets de loi ont été adoptés, notamment celui portant modification de la CNLCEI en CNLCCEI dans le but d’offrir une palette plus large aux gendarmes anti-corruption du Gabon.

Sous la houlette du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, le dernier conseil de ministre a entériné deux projets de décrets dont celui portant modification de la Commission Nationale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI) en Commission Nationale de Lutte Contre la Corruption et l’Enrichissement Illicite (CNLCCEI). Et l’autre était un projet de loi modifiant la loi n° 002/2003, instituant un régime de prévention et de répression de l’enrichissement illicite en république gabonaise. 

Le renforcement juridique de cette entité lui donne un plus large champ d’action concernant les missions qu’elle aura à mener sur le terrain. En effet, parmi les nouvelles prérogatives de cette commission, le secteur privé constitue désormais un nouveau terrain d’inspection dans la traque aux nuisibles de la République. 

Le président de la République avec la modification de cette loi traduit sa ferme volonté d’éradiquer la corruption au sein de la société gabonaise sur le plan des finances publiques. Et le renforcement et l’élargissement du rayon d’action de la commission est une concrétisation de cette volonté. Des actions concrètes de la CNLCCEI sont désormais attendues.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x