18 juin 2021

« La France Insoumise » de Jean-Luc Mélenchon en passe de tourner le dos à Jean Ping

Face à l’incapacité qu’a Jean Ping à proposer un véritable projet et faire l’unanimité autour de lui, le candidat déchu de la présidentielle 2016 devrait perdre ses derniers soutiens occidentaux.

Dans une interview récemment accordée au journal La loupe, Patrice Finel, observateur averti de la politique gabonaise et conseiller Afrique du parti politique français “La France insoumise”, a mis à nu ce que beaucoup ont du mal à dire tout haut. À savoir, l’incapacité de l’opposition gabonaise à s’unir et proposer des actions concrètes pour le bien des populations.

« L’opposition politique paraît atone et a des difficultés à s’unir. Aussi, doit-elle montrer sa capacité à traduire dans un programme les aspirations des Gabonais, les revendications des travailleurs », confié le conseiller. Rien d’étonnant quand on sait que l’opposition au Gabon n’est que feu de paille, chacun étant à la recherche d’un intérêt personnel et non celui du peuple.

Cette intervention du conseiller de Mélenchon sonne t-il le glas pour Ping et son carnet d’adresse ? Sachant que la guerre de leadership au sein de l’opposition n’est plus à démontrer et que celle-ci ne propose rien de concret, Jean Ping qui incarnait, il y a quelques années, celui qui pouvait maintenir l’opposition unis est en train de perdre ceux qui lui servaient de soutiens à l’international. Un discrédit qui démontre l’incapacité de l’homme de prendre en main la gestion de quoi que ce soit.

Amputé de ses soutiens internes, chacun faisant chemin seul, c’est désormais l’extérieur qui dorme le dos à celui qui depuis des années ne brillent que par les discours et des sorties infructueuses.

5 1 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x