9 décembre 2021

Le maire de Ndendé interpellé pour détournement de fonds publics, recel et blanchiment

Interpellé le 17 avril dernier par le B2, le Maire de la commune de Ndendé, Charles Batsielili Idoudou, est soupçonné d’être trempé dans des affaires détournement de fonds publics, complicité de détournement de fonds publics, recel et blanchiment.

La politique de la bonne gouvernance du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba semble ne pas encore trouver des oreilles favorables chez certains hauts fonctionnaires de la République. En effet, le maire de NEUF ROUTES a été interpellé samedi dernier à Libreville par la Direction Générale des contre-Ingérences et de la Sécurité Militaire, communément appelée B2. En cause, une affaire de détournement de fonds publics.

L’édile de Ndendé serait impliqué dans une affaire de « détournement de fonds publics, complicité de détournement de fonds publics, recel et blanchiment », nous annonce une source judiciaire sûre. L’homme serait, selon une source proche de l’enquête, « à la tête d’une dizaine de sociétés et propriétaire d’une dizaine d’immeubles et d’une vingtaine de véhicules » sans que ses revenus ne lui permettent d’acquérir autant de biens.

À noter que Charles Batsielili Idoudou est le cousin de Christian Patrichi Tanasa, et un proche de Brice Laccruche Alihanga ; tous deux incarcérés pour détournement et corruption. La justice soupçonne l’édile de Ndendé d’avoir détourné « en bande organisée » la bagatelle de 85 milliards de francs CFA.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x