16 octobre 2021

Le PDG suspend plusieurs de ses membres pour usurpation de titre et corruption

Quatre membres du Parti Démocratique Gabonais (PDG) se sont vus être suspendus de leurs fonctions au sein de ce parti pour au moins 6 mois pour des actes de corruption et d’usurpation de titre.

Au moment où la bonne gouvernance est promue par les hautes autorités du pays, l’heure n’est plus au laissé aller et à la complaisance. C’est sans doute le message envoyé par le PDG à l’endroit de ses membres avec les suspensions de plusieurs membres pour des faits graves, dont des actes de corruption et d’usurpation de titre. Le 16 décembre dernier, Dieudonné Meyo Me Nkoghe, vice-président de la commission permanente de discipline de ce parti a confié que ces membres suspendus promettaient des nominations en contrepartie de fortes sommes d’argent.

« Les camarades mis en cause se sont rendus coupables pour des faits ci-après établis : formulation des promesses de nomination et de promotion à l’endroit de plusieurs hauts cadres du parti en contrepartie du versement de fortes sommes d’argent, usurpation du titre de chargé de missions du camarade Secrétaire général du PDG, usurpation du titre d’agents des services spéciaux du parti, lesdits services n’existent pas au sein du PDG, le débauchage des militants du parti au profit d’une association de jeunes aux velléités hégémoniques », a expliqué Dieudonné Meyo Me Nkoghe.

Ces membres hors la loi ont écopé d’une suspension allant de 6 mois à un an. Les indélicats ont, par ailleurs, reconnu les faits qui leur ont été reprochés au cours de leurs auditions devant la commission de discipline.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x