22 juin 2021

Le siège de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies dans le viseur du Gabon

Lors de la cérémonie de réception des vœux du corps diplomatique, le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, a fait connaître l’ambition du Gabon concernant le siège de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Très actif sur le plan diplomatique au niveau continental, le Gabon entend s’engager davantage dans la promotion de la paix, la défense et la protection de l’environnement et du climat en intégrant le collège de membres non permanents du conseil de sécurité des nations unies. C’est du moins ce qu’il y a à retenir du discours circonstanciel du chef de l’État, à l’occasion de la présentation des vœux du corps diplomatique qui a eu lieu ce mercredi 6 janvier. 

« Je saisis cette occasion pour vous informer de la candidature gabonaise à un siège de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, pour la période de 2022-2023, pour laquelle mon pays sait pouvoir compter sur le soutien de vos Etats respectifs », a déclaré le président de la République.

A noter que le Gabon siège, depuis octobre 2020, comme membre du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour une durée de 3 ans.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x